UNE ÉQUIPE

Dynamique

Passionnée

QUI SOMMES-NOUS ?

Benjamin Leneveut

Diplômé d’un master de journalisme plurimédia (ESJ Paris), c’est seulement 2 mois après le lancement du projet que Benjamin rejoint la rédaction en tant que stagiaire. Très motivé, il s’est vu proposer un poste de rédacteur en chef qu’il a accepté début décembre.

Laura Le Strat

Titulaire d’une licence d’Histoire et Sciences-Humaines (La Sorbonne), Laura fait partie des journalistes à la demande. Ainsi, elle se déplace partout en France pour aller recueillir la parole de citoyens.

Antoine Mérand

Titulaire d’un BAC+2 journalisme audiovisuel (STUDEC) et actuellement en 3ème année de licence de journalisme (ESJ Paris), Antoine, est journaliste à la demande et se charge aussi des montages.

Manon Monnier

Étudiante en Master 2 journalisme (Institut du journalisme de Bordeaux Aquitaine) après un prépa « Égalité des chances » Manon est actuellement apprentie journaliste à France 3 Pays de la Loire. Sur L’avis des gens, elle gère le format Youtube qui consiste à mixer différents témoignages sur un même sujet pour avoir un regard global (en cours de développement).

Quentin Lagrange

Directeur artistique et graphiste expérimenté, Quentin accompagne L’avis des gens sur toute la partie visuelle (identité, site web, habillage vidéo, support papier…). Quentin s’est associé au projet depuis le premier jour.

Ludovic Badeau

Initiateur du projet, si Ludovic n’a fait aucune étude supérieure, il est un entrepreneur passionné qui, à travers L’avis des gens, compte s’investir dans un projet avant tout sensé. Ses rôles au sein de la rédaction sont très variés (journaliste à la demande, montage, communication…).

NOTRE HISTOIRE

Lancé en mars 2017, L’avis des gens part d’une idée simple : donner la parole aux Français en les laissant s’exprimer directement, face caméra. Dès le début, nous avons la conviction que chacun est capable d’expliquer ce qu’il souhaite mettre en lumière. Parallèlement, nous pensons que ce style très direct peut plaire aux internautes. Très vite, nous constatons que c’est le cas puisque nous dépassons le million de vues, dès le 3ème mois. Et surtout, nous commençons à recevoir des demandes de plus en plus régulières : de nombreux citoyens nous exposent spontanément ce qu’ils souhaitent mettre en avant. Nous imaginons alors le journalisme à la demande et réorganisons la rédaction en ce sens. Concrètement, il n’est plus question de chercher des sujets, mais bien de se concentrer sur ceux qui nous sont envoyés.

Sur L’avis des gens, c’est vous qui décidez de ce dont il faut parler.

À L’ORIGINE

L’avis des gens est un projet initié par Ludovic Badeau, 30 ans, d’origine nantaise. Curieux du journalisme, ni vraiment scolaire, ni issu d’un milieu qui prône les études, c’est à 19 ans qu’il monte à Paris, un Bac technologique en poche. La capitale lui plaît, il s’intéresse à l’univers de la télé. Mais à l’arrivée, pas question de rêver, il faut bosser. Il enchaîne alors les petits jobs, de télévendeur à l’équipementier chez Mc’do.

À 21 ans, il a une idée qu’il décide de concrétiser. Compliqué vu le niveau de ses économies… Mais il y arrive et développe son activité. En 2015, un entrepreneur lui propose de reprendre son affaire, ce qu’il accepte pour pouvoir envisager d’autres projets. Parmi eux : retourner à l’école.

À 28 ans, il décide d’entreprendre des études en journalisme. Un domaine qui l’intéresse depuis très jeune. Mais il comprend rapidement qu’il n’y trouvera pas sa place de cette manière. Les études ne semblent pas faites pour lui.

C’est alors que vient l’idée : L’avis des gens. Nous sommes début 2017.
L’objectif ? Développer un journalisme au service des Français en leur permettant de mettre en lumière ce qu’ils vivent, ce qu’ils pensent, via un média ou chacun pourrait se faire entendre.

Depuis, Ludovic et son équipe ont rencontré plus d’une centaine de Français et relayé autant de témoignages sur les réseaux sociaux. Avec L’avis des gens, chaque citoyen peut devenir lanceur d’alerte ou donner de la voix pour faire avancer les mentalités sur tel ou tel sujet.

Un projet ambitieux et coûteux. C’est pourquoi il se tourne aujourd’hui vers vous pour que le journalisme à la demande puisse durer et se développer.

VOUS POUVEZ NOUS AIDER

Grâce à votre aide, nous pourrons répondre à plus de demandes, relayer plus de réalités. Sans vous, nous ne pourrons pas continuer à exister. Si le concept du journalisme à la demande vous plait, vous pouvez le développer à nos côtés.